Home trainer : lequel choisir ?

C’est décidé, pour cet hiver vous achetez un home trainer !

Mais lequel choisir ?

Personnellement j’en fais régulièrement l’hiver, en plus de mes sorties à l’extérieur, quand il pleut, il neige ou que le thermomètre affiche en dessous de zéro.

Je me suis offert il y a 5 ans un home trainer Elite Realaxiom (avec programme sur ordinateur),  avec des profils d’entraînement (proposés ou à créer soi-même) et des parcours en vidéo couplés au home trainer, c’est-à-dire que la difficulté de pédalage est automatiquement adaptée à la pente. Evidemment, le gros avantage du contrôle par ordinateur, c’est que vous programmez un parcours et les changements de rythme sont automatiques !

Mais je reconnais que c’est un modèle « de luxe » et qu’on n’a pas tous un budget pour un tel appareil. Il existe donc toute une série de modèles à des prix raisonnables et tout aussi efficaces (si ce n’est qu’il faut décider soi-même des changements de rythme).

Il faut encore savoir que les séances de home trainer sont mortellement ennuyeuses ! Donc, quel que soit le modèle que vous choisissez,  je conseille vivement d’avoir au minimum de la musique ou mieux, un écran (ordi, TV) avec un bon film pour passer le temps.

Quel home trainer choisir ?

Le magazine anglais Cycling Plus en a analysé toute une série dans son dernier numéro. Je vous propose donc de vous indiquer ici les meilleurs du test. Je ne parlerai que des « home trainer » (appelés turbo trainer en anglais), dont la roue arrière est immobilisée et pas des « rouleaux », sur lesquels on maintient son vélo en équilibre.

Voici ceux qui ont été les mieux cotés :

Le vainqueur du test (5/5 étoiles) :

KineticRock and Roll Turbo Trainer

(env. 715 CHF/589 euros)

Les plus : très stable, il permet de se mettre aisément en danseuse et d’avoir ainsi l’impression de rouler l’extérieur

Les moins : cher, lourd et encombrant (d’autant plus que pour ce prix-là on peut presque avoir un home trainer couplé avec l’ordinateur)

Le vainqueur rapport qualité/prix (4/5 étoiles) :

TACX-Cycletrainer Speedmatic T1810 home Trainer

(env. 144 CHF/120 euros)

Les plus : excellente qualité de pédalage, prix très abordable, silencieux, 10 niveaux de résistance (en plus de vos propres vitesses)

Les moins : résistance au maximum un peu trop faible (donc pas fait pour tirer des très gros braquets)

2 autres modèles ont obtenu 4/5 étoiles :

CycleOps Jet Fluid Pro turbo trainer

(env. 390 CHF/325 euros)

Les plus : silencieux (mais quand même conseillé de l’acheter avec la natte isolante), résistance progressive régulière, livré avec un DVD d’entraînement (en anglais)

Les moins : assez bon pour faire des sprints, mais pas parfait

JetBlack Mag Pro turbo trainer

(env.120 CHF/100-120 euros)

Simple à installer, pas trop bruyant, pédalage assez naturel, sprints possibles sans trop bouger, 5 niveaux de résistance corrects, tout à fait recommandable pour le prix

******************************

Modèles Elite :

Dans ce test de Cycling Plus, les modèles Elite n’ont pas du tout été testés, pas plus que les modèles avec programme sur ordinateur. Mais comme j’en possède un, j’ai voulu savoir ce qu’ils valent aujourd’hui.

Le modèle Elite suivant (sans connexion d’ordinateur) est actuellement bien apprécié des utilisateurs :

Elite Super Crono Power Fluid

(env. 330 CHF/276 euros)

Les plus : facile à installer, silencieux, ne vibre pas et le système utilisé (fluide) augmente la résistance de pédalage en fonction de la cadence

Les moins : courbe de progression de la résistance considérée comme un peu lente par certains, manque un peu de robustesse au niveau de la stabilité

Modèles Elite et Tacx avec connexion sur l’ordinateur :

Comme je l’ai mentionné plus, je possède un ancien modèle Elite Realaxiom et je ne regrette pas l’investissement ! (Je n’ai pas l’intention de changer pour l’instant).

Le fait de pouvoir sélectionner et créer des profils, enregistrer les entraînements et effectuer des comparatifs, et de temps en temps faire un parcours complet en vidéo (une route de France ou un col italien sous le soleil estival…), c’est vraiment très appréciable.

Elite propose deux modèles :

  • Elite Realaxiom (env. 1100 CHF/1030 euros) inclus le test Conconi, que je n’ai pas sur mon ancien)
  • Elite RealTour (env. 600 CHF/570 euros)

Tacx propose trois modèles, mais plus chers :

  • Fortius Multiplayer T1930 (env. 1215 CHF/1146 euros)
  • Genius Multiplayer T2000 (env. 1340 CHF/1260 euros)
  • Tacx T1930 I-Magic Multi Player (env. 1100 CHF/1035 euros)

Je n’ai pas trouvé de comparatif entre les modèles des deux marques, mais Tacx reste en moyenne plus cher que Elite, même s’il apporte certainement des fonctionnalités supplémentaires et notamment une technologie différente : Elite utilise par exemple un système de résistance magnétique standard – mais néanmoins très efficace – par opposition au système de frein moteur sans fil du Tacx.

D’autre part, Tacx possède un cadre de fixation pour la fourche à l’avant, donc plus de roue avant reposant sur un socle : est-ce mieux ? N’ayant pas testé, je ne peux pas vous dire, mais ça supprimer en effet le pivotement intempestif de la roue avant.

Au niveau du software, les deux modèles présentent visiblement à peu près les mêmes fonctionnalités, mais pour plus de détails, je vous laisse décrypter les explications des fabricants :

  • Software de l’Elite Realaxiom : vous pouvez regarder cette vidéo (dès 3 min. 55 env.)
  • Software du Tacx : voici le lien

A mon avis, le meilleur moyen de les comparer, c’est de trouver des (bons) magasins de cycles qui proposent ces modèles à l’essai dans leurs locaux ou encore mieux : un ami qui en possède un et vous laisse l’essayer !

******************************

Un petit clin d’oeil aux nouvelles technologies :

LEMOND REVOLUTION

Juste pour le plaisir des yeux et la nouveauté, car ce home trainer n’a pas été super bien coté dans le test de Cycling Plus, voici une nouvelle invention : un home trainer avec sa propre cassette (pour SRAM ou Shimano; pour Campa, il faut acheter en plus un adaptateur à plus de 100 euros !)

 

Les plus : plus de roue arrière donc pas d’usure du pneu, se rapproche de la conduite sur route

Les moins : très bruyant (utilise un système de ventilateur, comme on l’entend bien sur cette video) et cher (env. 500 CHF/-> 460 euros), donc plutôt pour les pros…

******************************

Pour en savoir plus sur le choix d’un home trainer :

Comme il existe plusieurs articles excellents sur le sujet (voir ci-dessous), je ne vais réinventer la roue, mais j’aimerais juste vous donner ici quelques petits conseils par rapport à mon expérience :

>> Le bruit :

Ces home trainers font tous plus ou moins de bruit, mais aussi et surtout, ils transmettent des vibrations dans le sol.

Si vous habitez une maison individuelle ou que vous vous entraînez dans un garage séparé, vous n’êtes pas concerné :-)

En revanche, en appartement, c’est une autre affaire… Donc si vous ne voulez pas vous attirer les foudres de vos voisins, je vous conseille de respecter les règles suivantes :

  • mettre un tapis anti-bruit sous le home trainer (y compris la roue avant), même si vous habitez au rez, car les vibrations « montent » dans les murs
  • respecter la tranquillité de vos voisins : pas de home trainer le matin à 6h dans la chambre à coucher ou dans le salon entre 20h et 22h.
    Personnellement j’ai installé le mien dans mon bureau, situé au-dessus de la chambre à coucher de ma voisine, et je m’en sers soit le soir entre 17h et 20h, ou le samedi dans la journée

>> La transpiration :

Le home trainer, ça fait (beaucoup) transpirer ! Il s’agit donc de protéger avant son vélo des gouttes de sueur, salées donc corrosives.

Je place donc non seulement un vieux linge pour protéger le sol, mais aussi un 2e sur le vélo : plutôt que d’acheter un de ces tissus élastiques proposé par les fabricants (bien trop petit), je place un linge sur le cadre et le cintre.

 

 

 

Pour plus de détails, voici 2 articles intéressants :

Comment choisir un Home Trainer ?
L’entraînement sur home trainer (par Philippe Baudoin)

 

Le home trainer, ça ne vaudra jamais une bonne sortie sur route, mais ça apporte une telle satisfaction, une fois la séance terminée…. ;-)

Antoinette

 

 

 

Partagez :
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Buzz
  • PDF
  • Print
This entry was posted in Matériel and tagged , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

3 Responses to Home trainer : lequel choisir ?

  1. Mérine says:

    Bonjour, je viens de lire votre article : je prospecte pour un beau cadeau de Noël pour mon mari mais ne sais faire de choix.
    Que me conseillez vous ? financièrement je peux aller jusqu’à 800euros
    Il pratique le vélo 3 fois par semaine (70 kms) 30km/h voire plus de moyenne dans le marais et il sature de l’elliptique en hiver
    Voila vous savez tout
    J’attends votre réponse
    Merci

    • Antoinette says:

      Bonjour Mérine,

      Je vous aide avec plaisir, mais pour que cela reste confidentiel entre vous et moi (ce sera bête que votre mari tombe sur notre conversation, car elle est publique !), si vous êtes d’accord, je vous propose de m’envoyer un message privé via ma page Contact et ainsi je vous répondrai par mail, en toute discrétion :-)

  2. Axel says:

    Pour ma part je préfère le vélo en plein air, mais c’est tout de même confortable de faire du vélo chez soit!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.