A vélo – astuces pour vous protéger du soleil

 Velo_de_course_96.1_soleil_protectionA vélo, comment faire pour vous protéger du soleil le mieux possible ?

Nous passons souvent plusieurs heures sur la selle, sous un soleil bienvenu mais traître  et souvent nous ne nous protégeons pas assez contre le rayonnement solaire :-(

Autant je trouve fastidieux l’hiver de devoir me vêtir de plusieurs couches pour aller rouler, autant l’été je dois me forcer à prendre le temps de me « tartiner » de lotion solaire…Etes-vous dans le même cas ?

On entend souvent parler des risques pour la peau, pouvant aller jusqu’au cancer. C’est malheureusement une réalité !

En Suisse, il paraît que nous détenons le taux de cancer de la peau le plus élevé du monde (ou est-ce le nombre de cas répertoriés ?).

Autant dire qu’il vaut mieux être prudent !

En fait, j’ai appris que la peau a une mémoire : elle enregistre chaque situation où on ne s’est pas protégé, ce qui à la longue endommage les cellules, qui vont finir par développer la maladie.

La plupart du temps on pense à se protéger quand on va skier ou se baigner, car on nous le ressasse assez dans les publicités. Mais on oublie qu’en pratiquant un sport à l’extérieur on est tout autant exposé.

C’est encore plus vrai avec le vélo de route, où souvent on part pour plusieurs heures – et on roule aux « pires » heures, c’est-à-dire entre 11h et 15h…

Même si le soleil est indispensable pour synthétiser la vitamine D, en excès il abîme la peau, qui brunit pour se défendre ou rougit quand elle n’y arrive pas… et finit par en devenir malade, comme je l’ai écrit plus haut.

Alors que pouvons-nous faire pour mieux  nous protéger ?

 

Choisissez la « bonne » protection solaire :

Une protection solaire « résistante l’eau » (= qui vient de l’extérieur) ne suffit pas : votre lotion doit aussi impérativement être résistante à la transpiration = à l’eau qui vient de « l’intérieur ».

Vous avez peut-être déjà vu des cyclistes avec les bras tout blancs de crème qui dégouline : c’est typiquement un produit qui se fait « diluer » par la transpiration ! J’ignore si à ce stade de « rivière blanche » il est encore d’une quelconque efficacité… :-(

Votre lotion devra si possible aussi avoir un indice très élevé (SFP 30 ou 50 suivant votre sensibilité) : on n’embarque généralement pas son flacon avec soi pour en remettre une couche toutes les deux heures !

Personnellement, j’utilise deux marques qui satisfont ces critères : Daylong pour le corps (c’est un produit suisse) et Avène pour le visage (sans parfum et sans parabènes), deux produits SFP 50 efficaces et vraiment résistants à la transpiration (je suis une vraie fontaine).

Une rapide recherche sur Internet m’a permis de repérer par exemple les produits Tingerlaat ou encore Sunpass qui indiquent être résistants à la transpiration (j’ignore ce qu’ils valent). Assurez-vous que ce soit bien précisé dans la description du produit.

En pharmacie/droguerie, on voudra souvent vous vendre un produit résistant à l’eau, mais pas forcément à la transpiration. Selon mes expériences, cette notion de transpiration est bien difficile à faire comprendre !

Vous trouverez parfois aussi ces lotions spéciales dans les magasins de vélo ou de sport de montagne. Attention toutefois à ne pas choisir de petites marques obscures à la composition douteuse…

Astuce : testez votre lotion sur une courte sortie, mais pendant laquelle vous allez volontairement bien transpirer pour vérifier sa tenue et vous assurer de ne faire une réaction allergique.

 

Quand faut-il appliquer de la lotion solaire ?

  • en terme de saison, dès que vous recommencer à rouler en court après l’hiver et ensuite pendant toute la belle saison !
  • chaque fois que vous sortez en milieu de journée, et même si le temps est partiellement couvert, car les UV traversent et agressent quand même
  • même si vous avez la peau mate et que vous « bronzez bien », cela ne vous protège pas d’un cancer de la peau

Appliquez votre lotion au moins 20 minutes avant de partir, car ces lotions spéciales contre la transpiration doivent avoir le temps d’être absorbées par la peau pour devenir efficaces.

Astuce : si vous vous êtes tartiné « pour rien » car la pluie est venue remplacer le soleil, ce n’est pas perdu : votre lotion vous protègera contre le froid !

 

Les habits de vélo protègent-ils du soleil ?Velo_de_course_96.2_smiley_lunettes_soleil

Oui et non.

Les cuissards protègent heureusement bien contre les UV (il ne manquerait plus qu’on attrape un coup de soleil sur les fesses !). Quoique je me pose la question pour les cuissards blancs, surtout quand ils deviennent usés et un peu transparents… ;-)

Les maillots, par contre, sont souvent inefficaces ! Je le constate à chaque fin de saison : mon dos comporte la marque de mes sous-vêtements.

Astuce : si vous avez des grains de beauté dans le dos ou sur les zones exposées, surveillez-les ou, pour le dos, faites-les contrôler régulièrement.

Pour vous protéger davantage le dos, vous pouvez tout à fait porter un maillot de corps respirant sous votre maillot de vélo, même sous la canicule. Vous n’aurez pas forcément plus chaud ! Au contraire, ce vêtement servira d’isolant pour la peau.

Si vous avez les bras particulièrement sensibles aux coups de soleil, il existe des « manchettes d’été » (choisissez-les blanches de préférence) que vous pouvez porter pour vous protéger.

N’oubliez pas la tête ! Je vous rappelle que votre casque est troué… Or, si souvent on ne sent pas le soleil nous taper sur le crâne (sauf dans les montées…), il est quand même bien présent.

Je pense surtout à vous, messieurs, si le cheveu se fait rare, ou qu’il vous a déjà complètement faussé compagnie. Dans ce cas, il peut être judicieux de porter un bandana qui couvre la tête (voir mon article à ce propos ici).

Les gants protègent également bien du soleil. Ce n’est peut-être pas très esthétique, mais cela présente un avantage pour nous les femmes à partir d’un certain âge : moins de taches brunes sur le dos des mains !

Pour ce « signe de reconnaissance » des cyclistes – le dessus de la main blanc ou peu bronzé et les doigts sales – euh pardon : bronzés, une connaissance à moi lui a trouvé un joli nom : la « cyclote » !

 

Pensez encore à :

  • ne jamais mettre de la lotion solaire sur votre front ! C’est le meilleur moyen d’en avoir dans les yeux dès que vous allez comment à transpirer. Le front est de toute façon protégé par le casque
  • appliquer de la lotion sur les oreilles
  • ne pas oublier le cou, aussi bien sous les oreilles que sur la gorge, même si votre maillot s’ouvre peu (j’oublie souvent d’en appliquer et je me retrouve ensuite avec un joli « V » bien rouge !)
  • en mettre sur la nuque, si votre maillot n’a pas de petit col montant (je pense ici surtout à certains maillots féminins sans col)
  • porter des lunettes solaires, même si vous n’avez pas les yeux particulièrement sensibles, car le soleil peut provoquer des lésions de la cornée, de la conjonctive, de la pupille et de la rétine… aïe !

Velo_de_course_96.4_lunettes_soleil

… Et profitez de faire de belles sorties sous le soleil, mais… bien protégé-e !

Antoinette

 

 

 

Partagez :
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Buzz
  • PDF
  • Print
This entry was posted in Santé and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

6 Responses to A vélo – astuces pour vous protéger du soleil

  1. Louis says:

    Très bons conseils, Antoinette. Article très complet (spontanément, je n’aurais pas pensé à tout), et qui m’intéresse d’autant que je crains le soleil sur le crâne. Alors je mets systématiquement (les jours de soleil dès avril) une casquette de cycliste souple sous mon casque. Ainsi, pas de problème.
    Merci encore pour tes conseils.
    Louis

    • Antoinette says:

      Merci de parler de la casquette, je l’ai oubliée ! C’est effectivement aussi une bonne solution, mais davantage prisée par la gente masculine… en tout cas je n’ai jamais vu une cycliste en porter une ! D’ailleurs, nous les femmes avons une préférence pour le bandeau plutôt que le bandana, question d’esthétique ;-)

  2. Isabelle says:

    Merci pour cet article, Antoinette. Ce site est une mine, décidément !

  3. Ghislaine says:

    Coucou Antoinette.Excellent ce nouvel article. Et qui tombe à pic puisque le soleil, tant attendu, arrive enfin. A nouveau un grand merci à toi. J’admire ton inspiration. A bientôt

    • Antoinette says:

      Hello Ghislaine et merci !
      Oui, j’espère que de le menacer ainsi, le soleil va ressortir de derrière ses nuages, on l’aime quand même bien :-D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.